Tatiana et Alexandre / Inoubliable Tatiana de Paullina Simmons

https://irwt.blogspot.fr/2016/11/tatiana-et-alexandre-inoubliable.html


Bonjour tout le monde, 

Une fois n'est pas coutume, je me lance dans une critique groupée (très probablement par flemme), même si j'ai pas mal de choses à vous raconter. 

Je vais essayer de vous expliquer de manière succincte ce qui m'a transporté et au contraire ce qui m'a littéralement gavé sans spoiler les intrigues principales. 


Tatiana & Alexandre (Tome 2) 

Résumé 

À 11 ans, Alexandre Barrington quitte pour toujours les États-Unis. Ses parents, militants communistes, ont choisi de s'installer en URSS. Là-bas, il vit dans la misère, entre un père entièrement dévoué à son engagement politique et une mère qui sombre dans l'alcool. Il entrevoit enfin le bonheur le jour où il rencontre Tatiana avec laquelle il vit un amour absolu. C'est alors que la Seconde Guerre mondiale éclate. Menacé de mort à cause de ses origines américaines, Alexandre doit se sacrifier pour sauver celle qu'il aime. Laissant son amant aux mains de l'armée Rouge, Tatiana embarque seule pour New York où elle met au monde leur fils. Au plus profond d'elle-même, elle sait Alexandre toujours vivant. Mais quel avenir un monde déchiré par les conflits peut-il leur offrir ?



Que vous dire de cette suite, que j'ai littéralement dévorée, hormis bien sûr qu'elle est pratiquement aussi excellente que le premier tome. Cette saga n'est clairement pas une romance que je qualifierais de "classique" dans le sens ou nos héros morflent sacrément. 
C'est un drame, un vrai... Rien ne leur sera épargné une fois encore, à tel point d'ailleurs qu'on se demande d'où leur vient cette capacité de résistance aux épreuves qu'ils auront à subir...
Dans le premier tome nous découvrons les prémices d'un amour passionnel, ici nos héros seront séparés durant la quasi-totalité du roman. 
Moi qui aime les histoires d'amours flamboyantes dans lesquelles nos héros se croisent et s'entre-croisent allègrement... je n'ai pas été servi ;) 

Mais... pour tout vous dire, c'est ce qui fait la qualité de cette suite. 

Nous allons suivre Tatiana et son installation houleuse dans la ville de New York, enceinte, seule, désespérée suite à la disparition inattendue d'Alexandre. 
Mais en parallèle, nous suivrons également le parcours semé d'embûches de ce dernier, toujours en Russie... et pas prêt d'en partir. 
J'aurais beaucoup à dire, mais je préfère m'arrêter là au risque de spoiler. Tout ce que je peux vous dévoiler, c'est que bien que nous nous attendions à une romance classique qui devrait logiquement suivre son cours, là ce n'est pas le cas. Un tome plein de souffrance, d'épreuves, de guerres, de descriptions longues et prolifiques de la vie d'un capitaine de l'armée rouge et d'une infirmière à l'hôpital d'Ellis Islande... 

Le seul petit bémol notable concerne la fin légèrement expéditive... un peu de développement n'aurait pas été du luxe ;) 

Pour conclure, je dirais que le coup de coeur se poursuit et que j'ai adoré cette suite pratiquement autant que le premier tome... une pépite vous dis-je !! ;) 


Inoubliable Tatiana (Tome 3)

Résumé

1946. Après avoir survécu au siège de Leningrad, après avoir surmonté la faim, la peur, la trahison et la séparation, Tatiana, Alexandre et leur jeune fils Anthony sont enfin réunis aux États-Unis d Amérique, le pays de tous leurs rêves. Ensemble, ils voudraient oublier la guerre et les horreurs du monde pour, peut-être, goûter un jour à leur part de bonheur.
Pourtant, le passé n'a pas fini de les hanter. Dans l'angoisse d'être de nouveau la proie des autorités, Tatiana et Alexandre mènent une vie de fugitifs, jetant leur famille sur les routes, d'une ville à une autre, sans espoir de répit. Mais la précarité n'est-elle pas le lot de tous les immigrants qui ont vu ce pays comme la Terre promise ? 
Lorsqu'ils s'installent enfin à Phoenix, ils entrent en milieu hostile. Pour nourrir les siens, Alexandre travaille dur dans une entreprise de construction tenue par des patrons malhonnêtes et dangereux. Dans les bas-fonds de cette cité industrielle, il règne un climat de violence qui pourrait menacer l'avenir de leur foyer. Et fragiliser encore leur couple... 
Car s'ils ont su traverser des épreuves tragiques, Tatiana et Alexandre doivent affronter un nouvel ennemi : le quotidien. Face aux souvenirs qui les rongent et aux difficultés nouvelles, peuvent-ils vraiment aspirer à reprendre le cours d une vie normale ? Leur amour pourra-t-il vaincre l'épreuve du temps ? 
Mais la guerre bientôt les rattrape et l'histoire semble se répéter. Leur fils Anthony disparaît pendant la guerre du Vietnam. Et Alexandre est bien déterminé à le retrouver, dût-il y laisser sa propre vie...




Bon bon bon... Que s'est-il passé ? L'auteure était-elle sous antidépresseurs à l'écriture de ce roman ? Vraiment, je me pose la question... Qu'est-ce qui lui est passé par la tête pour nous pondre une suite pareille ? 
Je ne dis pas que c'est mauvais... loin de là ! C'est même bien meilleur que des dizaines de romances que j'ai eu l'occasion de lire. Je ne remets donc pas du tout en cause la qualité ce roman. 
Le problème qui se pose c'est que cette suite est la suite des 2 précédents qui étaient des tueries ABSOLUES !!!! 

On a eu l'occasion, lors des précédents opus, de rêver, de trembler, de pleurer... les émotions se succédaient à un rythme infernal. Et là ? Plouf !! 

Nous allons suivre le quotidien d'un couple ordinaire, avec ses problèmes ordinaires, ses disputes ordinaires.... Bref, on se fait un peu chier. 

Après tout, quoi de plus assommant que de suivre le quotidien d'un couple ?! 

__ Mon chéri ? Tu veux du café ? 
__ Oui ma chérie... je veux bien ! 
__ Mon chéri, que veux-tu manger ce soir ? 
__ Ben je ne sais pas... 
__ Mon chéri... mon chéri... Bref, elle m'a saoulée avec ces "chéris"... 

Bref, reconnaissez que ça ne donne pas envie de rêver ?! 

L'auteure a certainement voulu nous faire découvrir le couple sous un autre jour ? 
OK, mais encore un peu de passion... merci !! Le quotidien, on connaît !!  

Un autre point particulièrement gênant relève du manque de "patience" de nos héros... ils ont pu supporter la guerre, le froid, la faim, l'exile, la torture, la prison... OK j'arrête !! 
Et là ? Une petite embrouille et ils n'arrivent pas à gérer ? j'ai vraiment du mal à trouver cela très réaliste... Trop d'atermoiements, trop d'introspections, trop de non-dits... 

Nos héros tombent de leur piédestal dans ce tome. Si vous souhaitez les y laisser, abstenez-vous de lire cette suite. :)

Toutefois, tout n'a pas été totalement décevant. La partie que j'ai le plus apprécié, bien que je n'accroche que moyennement avec les flash-backs, est sans nul doute, les souvenirs de vacances sur la lac Louga lors de l'année des 14 ans de Tatiana. Elle y fait la rencontre de Saskia, dont la personnalité inquiétante, et les mystères qui planent autour de son passé, se sont révélés bien plus prenant que le quotidien d'Alexandre et Tatiana. 

Bonne lecture...ou pas ;) 

Sanasan


PS :    Antidote a dû craquer avec le nombre de corrections concernant des expressions "familières"... 
PS 2 : Les couvertures anglaises sont milles fois plus jolies que les françaises, d'ou le choix de ces                 dernières 




4 commentaires:

  1. Si je les lis, je m'arrêterais à la fin du tome 2 alors ! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai que les deux premiers tomes dans ma PAL, et je n'achèterais pas le dernier vu ton avis, je ne veux pas être déçue. Je sais que je devais le lire depuis quelques semaines, mais entre temps j'ai trouvé du boulot et je n'arrive plus à trouver du temps pour lire. La vie est cruelle ! Mais cette saga va faire partie de mes lectures 2017 c'est certain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'elle est entrée dans le panthéon de mes coups de coeur <3 Je ne suis pas prête de l'oublier :)

      Supprimer

Partageons nos avis!