L'étrangleur de Cater Street d'Anne Perry

Hello tout le monde,

Je vous retrouve pour une petite chronique d'un policier Victorien que probablement beaucoup d'entre vous connaissent déjà.

J'ai fait la connaissance d'Anne Perry au gré de mes visites bloggesques et notamment sur le blog de Cellardoor qui est une adepte de ce type de lecture.

Ici, vous retrouverez de l'historique mais point ou peu de romance (du moins pas celle à laquelle nous sommes habituées)... Quoique nous vivrons la rencontre des deux protagonistes principaux de cette série d'Anne Perry, Thomas Pitt fringant, mais peu élégant inspecteur de Scotland Yard et la jeune Charlotte Ellison qui deviendra son épouse.





Le résumé :

Suffragette avant l'heure, la téméraire Charlotte Ellison n'aime, ni l'étiquette ni le badinage des jeunes filles bien nées. Dévorant en cachette les faits-divers des journaux, sa curiosité la mêlera à une affaire des plus périlleuses, aux côtés du séduisant inspecteur Pitt de Scotland Yard. Dans le Londres des années 1880, le danger guette et les femmes en sont souvent la proie... 

Sherlock Holmes en jupons, la divine Charlotte dénoue son premier crime et inaugure une longue série d'enquêtes haletantes, dévoilant une Angleterre victorienne pleine de secrets. 



Mon avis :

 Je m'engageais dans la lecture de ce roman avec un a priori ultra positif. D'une part parce que le contexte historique, l'Angleterre Victorienne rappelons-le quand même (au cas où), me captive et également parce que je n'ai lu que des critiques dithyrambiques concernant les oeuvres de l'auteure.

 Force est de constater que les avis positifs n'étaient pas volés. Mais je ne serais pas aussi enthousiaste. Il y a quand même 2/3 choses qui ont freiné mon emballement pour ce volet.

 Ce premier roman de la série débute de manière excellente pour diverses raisons, mais la plus remarquable à mon sens, est que l'intrigue est rondement menée au départ. On commence, notre lecture sans qu'il y ait la moindre lourdeur, et l'on est immergé dans l'univers de la famille Ellison de façon subtile et intelligente sans jamais s'ennuyer. Mais... ça ne va malheureusement pas durer. La deuxième partie est vraiment bâclée et l'enquête est résolue trop rapidement sans que l'auteure creuse le sujet. C'est vraiment dommage, car au delà de cet inconvénient, j'ai vraiment apprécié ma lecture.

 Tous les personnages sont fidèles à ce que devaient être des membres de la classe bourgeoise à cette époque. Imbus d'eux-mêmes (dans leur façon de parler, de penser et de traiter le "petit" personnel), Fières de leur position enviable dans la société (ils le rappellent relativement souvent, pour ne pas dire à pratiquement chaque page). En cela, Anne Perry a dépeint une société assez fidèle au contexte de l'époque (on ne fricote pas avec les vas-nus pieds, hein !!). Il m'a donc été très difficile d'éprouver une quelconque sympathie pour les membres de cette famille, hormis Dominic (l'époux de Sarah, soeur de l'héroïne) que j'ai trouvé d'emblée agréable, et qui le restera tout le long.

 Cependant, je dois ajouter que j'ai eu également, au départ, beaucoup de mal avec Charlotte. Certes, c'est une fille très intelligente, curieuse, et qui se fiche comme d'une guigne des codes de bienséance en vigueur (même si elle les respecte de peur de décevoir sa mère ou d'encourir la colère de son père). Mais elle ne manque pas d'appliquer ses codes quand elle s'adresse à des "petites gens" (les domestiques et Thomas qui n'est qu'un simple inspecteur pas digne de respect, voire de la courtoisie la plus élémentaire). Fort heureusement, son attitude s'améliore à mesure que grandit son affection pour Thomas Pitt. La question que je me pose, c'est s'il avait continué à lui déplaire, aurait-elle fait des efforts dans sa façon de s'adresser à lui ?

 Parlons-en justement de Thomas Pitt. Le plus intéressant de tous les personnages à mon sens. Un homme qui ne paye pas de mine, toujours la mise très négligée, mais toutefois d'une intelligence et d'une diplomatie peu commune. Ce qui le rend encore plus attachant.

 Pour en revenir à l'intrigue principale, je dois admettre que j'ai été un peu déçue. Je m'attendais à une enquête un peu plus poussée, mais en réalité, il s'agit surtout d'un huis clos où chacun des protagonistes émet son point de vue. Nous entrons dans l'intimité et dans les pensées de chacun d'entre eux concernant cette affaire de meurtre et nous en apprenons un peu plus sur leurs états d'âme et en quoi cette affaire de meurtre les affecte. De plus, nous ne sortons quasiment jamais du cadre de la maison Ellison. Cela a quelque peu limité mon intérêt pour l'enquête, en elle-même. Enquête qui finalement, se résoudra bien trop rapidement, et de manière totalement ahurissante et prévisible. Quel dommage !!

 D'une manière générale, j'ai beaucoup aimé ce roman malgré les bémols que j'ai cité ci-dessus. Probablement à cause du contexte, des personnages et aussi de l'intérêt que nous portons à chacun d'entre eux.

 Je suis en pleine lecture de la deuxième enquête de Thomas et Charlotte Pitt, et comme pour le premier volume, cela commence fort, mais à une nuance près, ici les protagonistes sont bien plus attachants et entrent dans le vif du sujet de manière plus franche (Charlotte enquête vraiment, aidée en cela de sa soeur Emily).

Bonne lecture... ou pas ;)

Sanasan



12 commentaires:

  1. Je n'ai jamais lu Anne Perry. Mais ça pourrait beaucoup me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense aussi :) L'auteure a une plume très accessible et ses histoires (du moins celles que j'ai lu pour l'instant) sont vraiment pas mal :)

      Supprimer
  2. Il faudrait que je me lance aussi, Audrey en a donné des bons échos ;-) (Comment ça je suis influençable ?! ^^)

    Au fait, ça y est j'ai enfin posté mon avis sur Chroniques de Pemberley.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah moi aussi je suis influençable ... A mort !! ;) Cela dit, jusqu'à présent ça a souvent été de bonnes pioches :)
      Je vais aller lire ta chronique de suite ;)

      Supprimer
  3. Je suis plutôt d'accord avec ta chronique même si les quelques bémols que tu soulignes m'ont moins dérangé. Après c'est vrai que c'est surtout un huit clos dans ce premier tome. Heureusement dans le deuxième on sort de cette maison, et les deux personnages principaux mènent l'enquête chacun à leur manière. J'adore la manière dont Anne Perry dépeint la société de l'époque, c'est très intelligent et subtil de sa part et on ne s'ennuie pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le 2nd est vraiment meilleur je trouve !! J'adore pour le moment :)

      Supprimer
  4. J'ai lu les 9 premiers tomes de la série et je dois t'avouer que, malgré mon amour pour ses livres, je trouve toujours les mêmes défauts aux romans d'Anne Perry :

    - des personnages parfois un brin stéréotypés : il y a TOUJOURS le majordome méprisant et TOUJOURS les mêmes types de familles fortunées qui cherchent TOUJOURS à cacher leurs vices derrière leur fortune et leurs bonnes manières.

    - une fin d'enquête toujours bâclée et torchée en trois ou quatre pages en fin de roman. ça me choque toujours un peu !

    Mais bon.
    On est dans le polar victorien et j'adore ça (même si Anne Perry n'est pas forcément la plus documentée des auteures sur ce point... Lee Jackson fait beaucoup mieux).

    Je pense que, comme moi, tu risques d'être frustrée par le manque de romance en lien avec notre couple central. Anne Perry ne nous permet pas vraiment d'en apprendre beaucoup sur leur vie conjugale dans les volumes qui suivent...

    Mais bon, comme tu dis, ça se lit franchement bien et c'est une jolie plongée dans le Londres victorien ! :)

    Là je suis en train de lire le second tome de sa série de livres mettant en scène William Monk. C'est toujours durant le règne de la reine Victoria mais quelques décennies plus tôt et je trouve que les enquêtes tiennent mieux la route pour le moment !!m

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai ajouté à ma pal la 1ere enquête de William Monk ;) Et je note Lee Jackson que je ne connais pas du tout !! Merci pour la découverte... Zofia si tu me lis tu remarqueras que je note encore ;)

      Supprimer
  5. J'ai lu un livre d'Anne Perry, je dois aussi en avoir 2 ou 3 qui m'attendent sagement que je les lise mais celui là ne me dit rien du tout.
    Par contre entre le titre, le résumé et ton avis tout ça me donne vraiment envie de découvrir cette histoire. Même si tu as relevé quelques points négatifs je pense qu'il devrait me plaire.

    Pour ce qui est de "Meurtres à Lafferton" je l'ai trouvé vraiment génial. Pourtant c'était pas un livre que je pensais lire tout de suite, il était là depuis l'été dernier (si c'est pas plus mdr). Heureusement qu'une blogueuse l'a sélectionné sinon je serais passé à côté et je l'aurais pas lu avant longtemps ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoutes, le 2nd volume des aventures de Charlotte et Thomas Pitt n'a presque rien à voir !! Il est vraiment excellent à tous les niveaux !! Personnages attachants, intrigues qui s'accélère plus rapidement que dans le 1er. Pas d'huis clos :) Vraiment bien !!

      Elle a bien fait de te rappeler ce titre ;)

      Supprimer
  6. Ce livre traînait depuis des années dans ma PAL quand je me suis décidée à l'en sortir en février dernier et j'ai été agréablement surprise. Mention + + aux personnages de Charlotte et Thomas, que j'ai aimés tout de suite. Je m'attendais à une enquête lambda que je n'ai pas eue mais ce que l'auteure m'a proposé m'a encore plus satisfaite. J'ai vraiment aimé cette lecture et j'ai très envie de poursuivre ma découverte de sa saga.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue avoir eu un peu de mal avec Charlotte et son attitude odieuse face à Thomas, et puis, le le miracle a opéré. J'ai vraiment bien accroché avec cette auteure :)

      Supprimer

Partageons nos avis!