Le journal de Léa Jaune de Frédérique Hespel

Hello tout le monde, 

Vous l'aurez sûrement remarqué, mais aujourd'hui j'ai pris la décision de rattraper mon retard :) 

J'ai publié sur ma page Facebook plusieurs TAGS que j'avais honteusement cumulés et j'ai décidé d'attaquer la chronique du roman de Frédérique Hespel "Le Journal de Léa Jaune" terminé depuis un moment déjà.




Résumé : 

À tout juste quarante ans, Léa retrouve le plaisir de tenir un journal intime. Elle y raconte sa vie entourée de son Super-héros de mari, de ses trois enfants — une ado amoureuse qui se déguise en soubrette, un préado-intello qui fugue, et le petit dernier qui veut faire de la danse classique — de ses meilleures amies, une Connasse de cougar, et une mère parfaite qui va présenter quelques failles.
Un beau jour, un acteur très connu, et surtout très sexy, fait une entrée remarquée dans son existence.
Et le tourbillon commence : des soirées sous la table, une carrière de pole dance avortée, une horde de jouvencelles, le retour d’un premier amour, des larmes, des pics d’hormones, de narcolepsie, une déclaration d’amour. Des unes de Wouala, des paparazzi, la petite prune de Tonton Marcel. Des chutes, des stars : Beyoncé, Billy Elliot, Pierre Richard, Dora, Alessandra Sublet, Madame Yolande, Amel Bent, et les Snorky…

Mon avis :

Si je ne devais trouver qu'un seul qualificatif concernant ce roman ce serait sans nul doute le terme "rafraîchissant". Il s'agit ici d'une lecture légère, sans vraiment de prise de tête dont le but est de nous divertir, nous faire sourire, et en cela, il joue parfaitement son rôle. 

Cela étant dit, certaines d'entre nous se retrouveront certainement dans les écrits de l'auteur. Les quadras, parents d'ados en pleine crise, citadines jusqu'au bout du trench, parfois dépassées par les événements et ne faisant pas toujours preuve de la maturité suffisante pour faire face aux aléas de l'existence. 

Toute ressemblance avec une personne connue serait totalement fortuite...  :)

Revenons-en au roman en lui-même...

Léa a quarante ans (ou deux fois vingt ans selon le point duquel on se place... En l'occurence le mien), marié à celui qu'elle nomme affectueusement son super héros et mère de 3 enfants, dont une ado et un pré-ado qui choisissent ce délicat moment de l'existence d'une femme pour faire leurs crises respectives. Ses deux meilleures amies sont la connasse number one alias Suzy cougar assumée et Nath "la maman parfaite" que nous sommes toutes (nous mères totalement imparfaites et truffées de défauts) censées détester... sauf que la maman parfaite ne s’avère finalement pas si parfaite que cela (ouf !! On est rassuré !!)… et enfin Régis, l'acteur célèbre et sexy qui va venir troubler cette sérénité "chaotique"...

Une galerie de personnages truffée de défauts, mais qui les rend à mon sens très attachants et surtout très crédibles. 

Léa décide de tenir un journal offert par son mari "le super héros"... Sa vie de femme, de maman et de néo-quadra va alors prendre un tour déroutant, hilarant et parfois saugrenu. Son existence plate va se transformer en un tourbillon d'émotions auquel notre chère Léa ne devait certainement pas s'attendre. À commencer par sa rencontre avec Régis, qui va bouleverser cette existence tranquille. 

J'espère que l'auteure souffrira la comparaison, mais ce roman m'a fait penser à Bridget Jones même si le contexte est différent. Bien entendu, cela tient certainement au fait qu'elle tienne ce journal et qu'elle y consigne tout ce qui lui arrive. Mais aussi à "Sex and the city" de par son entourage immédiat à commencer par la copine cougar (j'ai pensé à Samantha et son côté Nympho), la maman parfaite (Charlotte lorsqu'elle le devient enfin), et leurs retrouvailles régulières autour d'un café, brunch, lunch, etc.

Pour conclure, je dirais que "Le Journal de Léa Jaune" est un petit roman feel-good que je vous conseille sans modération si vous souhaitez passer un bon moment de lecture. Une écriture drôle, rafraîchissante et des pages qui défilent à vive allure... l'équation parfaite !!

Bonne lecture... ou pas ;) 

Sanasan




8 commentaires:

  1. Très belle chronique ;) Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Des fois, ça fait du bien de lire des livres tout simplement divertissants et légers (enfin "léger", dans le bon sens du terme hein, pas "bête" pour autant ^^).

    Malgré tout, je t'avoue que mon profil étant bien trop différent de celui de l’héroïne, je ne me serai pas forcément dirigée vers ce roman en particulier. Car justement, quand je lis ce genre de bouquin, j'aime m'identifier !

    Mais ça ne veut pas dire que je ne tenterai pas à l’occasion ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas moi qui te jetterai la pierre ;) Je comprends qu'on ne puisse s'identifier à ce type d'héroine... Si je n'étais pas bientôt quarantenaire et mamans l'héroine m'aurait-elle autant plut ? J'en doute :)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Une lecture agréable et légère :) Je suis d'accord ;)

      Supprimer
  4. C'est une lecture qui m'a l'air vraiment rafraîchissante, dans la lignée de tous les romans chick-lit. Ca fait très longtemps que je n'ai pas lu ce genre de romans, j'en ai fais une petite overdose en fait XD. Mais ça a l'air très drôle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut-être pour cette raison que je l'ai tant apprécié :) Je n'en lis que très très peu justement :) Et je comprend ton overdose, j'ai fais la même avec le genre de la Régence :)

      Supprimer

Partageons nos avis!