Mariée et Soumise Elisabeth Moss




Hello hello, 

Aujourd'hui je vais vous la faire courte, très courte même...

Hier soir je ne voulais pas commencer un livre qui était au dessus de ma PAL afin de ne pas ressentir la frustration de ne pouvoir le finir. J'ai donc commencé celui-là. 
Heureusement, il fait partie romans gratuits que proposait amazon (opération milady), il y a quelque temps du coup je suis hautement ravie de ne pas voir dépensé mon argent dans ce torchon....
Je m'explique...

Cette histoire (si histoire il y a) est censée se dérouler durant le règne d'Henry VIII (période que j'affectionne tout particulièrement, je reparlerai prochainement de la série Les Tudors diffusée sur ARTE que j'ai beaucoup aimé)... 

La, point ou peu de détails concernant cette période durant toute le première partie du livre... 
Cela s'améliore dans la deuxième partie mais bon...
Grosse frustration donc!
Mais le pire reste à venir!!!!
Kesako que ce truc me suis-je dis! Le langage du héros, mais surtout de l'héroïne (qui est rappelons-le censée être une dame de la cour, naïve, vierge, etc....) est tellement cru que j'avais l'impression de lire un porno bas de gamme.... 

Du coup je ne vais pas me priver du plaisir de partager avec vous quelques extraits du roman :

« — Baisez-moi, Wolf, murmura-t-elle, sincère. Je veux sentir votre queue en moi. Prenez-moi. »

Attendez!!! Et c'est pas fini (dixit la pub de SFR)...

« Wolf, qui ne la quittait pas des yeux, esquissa un sourire amusé tout en refermant le poing. Il entama de lents mouvements, et aussitôt une goutte perla à l’extrémité de son sexe, qui grossit encore plus. Eloise ne put s’empêcher de se passer la langue sur les lèvres en observant ses gestes, impatiente de le sentir en elle.
— Auriez-vous encore faim, milady ? 
— Si vous avez encore faim, prenez-moi dans votre bouche et sucez-moi.

« Oui, ma chère épouse, je le veux. Je souhaite que vous preniez ma queue dans votre bouche et que vous me donniez du plaisir avec votre langue, »

Bon je m'arrête là afin de vous éviter une éventuelle crise d'urticaire....

Il semblerait donc, que le mot "queue", "sucer" etc.... Fasse partie du langage policée des gentes dames de l'époque selon Elisabeth Moss... 

ATTENTION ce type dans langage dans certains romans ne me choque pas outre mesure... Mais là en plein 16eme siècle c'est du grand n'importe quoi!
J'aurais voulu le balancer à travers la pièce mais manque de bol, c'était un ebook enregistré sur mon ordi que j'avais la flemme de transférer sur ma tablette (que je n'aurais pas balancé non plus d'ailleurs émoticône wink ).

Monica McCarty dans sa saga des Highlanders ne fait pas non plus dans la dentelle dans la description des scènes de sexes, mais elle a su l'intégrer avec brio, dans le contexte de l'époque et respecter un minimum les codes de l'époque!

Et malheureusement ce n'est pas tout... L'écriture de l'auteur est moyenne, elle passe son temps à décrire les mimiques ou sensations des protagonistes (c'est la première fois que cela m'interpelle autant)... 

L'héroïne est une pimbêche froide est cassante mais qui n'est pas contre une partie de jambe en l'air avec son rustre de mari....


Il passe leur temps à imaginer que l'un l'autre pense tel ou tel truc ce qui engendre des malentendus ridicules, pas du tout crédibles et finalement on se dit vite qu'on en finisse! 

Un conseil, si vous recherchez de l'historique sans prise de tête, lisez un bon vieil Harlequin dans lequel à mon avis, il y a parfois bien plus de recherche que dans ces "romances" qu'on nous pond à l'heure actuelle. 

Du coup voilà un roman que je ne recommande pas du tout sauf si d'aventure c'est la dèche et que vous n'ayez rien d'autre sous le coude ou que, comme moi, vous l'ayez eu gratos émoticône wink

Voilà voilà

Belle journée à vous émoticône smile

16 commentaires:

  1. Olala quelle horreur ! lol dire que je l'ai téléchargé aussi pendant cette période ! Je ne vais même pas prendre la peine de l'ouvrir, merci pour ton avis sincère ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je t'en prie... C'est une horreur ce truc! Moi je suis une romantique invétérée et s'entendre dire des trucs comme ça c'est juste pas possible!!!!!
      Bises!

      Supprimer
  2. Coucou!! Et bien que de mots pour nous parler de ce " torchon" comme tu le dit si bien... Parfois le vocabulaire dans les livres de nos jours me parait trop cru. Il est vrai qu'on peut attendre de ce roman d'une autre époque un peut plus de raffinement . Merci en tout cas on aura pas a aller essayer pour savoir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que j'ai pris plaisir à partager avec vous ce langage pour le moins "déguelasse". ;) .. Ceci dit, comme je le disais plus haut, quand on lit une romance historique la moindre des choses c'est de respecter les codes de l'époque... Sinon, bah autant écrire une romance contemporaine... Il y a une romance qui cartonne dans le monde (si on peut appeler ça romance) C'est Beautiful Bastard que je vois défiler dans de nombreux blogs, par curiosité je suis allée lire quelques extraits sur booknode et là je dois t'avouer que le langage m'a hérissé... Je ne vois pas quel plaisir on trouve à entendre un héros traité l'héroine de "salope" et autre nom d'oiseaux (pauvres volatiles)... Mais au moins ça a le mérite d'être claire, quand on lit ce livre on sait à quoi s'attendre... Mais là!!!! Grand dieu!!!! C'est de l'historique bon sang!!!!

      Supprimer
  3. Sérieux ??? Choquée !!
    Je sais qu'à l'époque ils avaient le langage assez cru mais je ne pense pas que ces mots que tu viens de partager avec nous étaient utilisés.
    Je vais être curieuse et le lire quand même ! Ta chronique m'intrigue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis parfaitement d'accord avec toi! A l'époque le langage utilisé était aussi cru que maintenant mais il était quand même régit par les codes de l'époque. Mais là! une dame bien née qui demande à son mari de la "baiser" What else ;)

      Supprimer
  4. Oh mon dieu, pour une romance historique, c'est juste une horreur. Clairement je ne le lirais pas. L'auteure n'a pas du se documenter sur le langage de ce siècle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça a dû lui échapper ou alors peut-être la traduction? Mais j'en doute l'éditeur ne va pas se mettre à nous sortir du "baiser" " queue" juste pour le plaisir !

      Supprimer
  5. Personnellement, je ne lis jamais de romans érotiques car ça ne m'amuse pas plus que ça... A la rigueur, une nouvelle mais pas un bouquin entier ! Là, ça a l'air quand même très très cru et surtout très moderne...donc je comprends que tu aies pu trouver ça bizarre dans le contexte de l'époque ! Bref, heureusement que tu n'as pas dépensé le moindre euro alors ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les romances érotiques très peu pour moi également. Qu'il y ait quelques scènes de sexe ne me dérangent nullement mais que le roman que je lis en soit truffé... Bof!!!! Celui-ci est en plus plein d'un langage anachronique si c'est pas pour émoustillé le lecteur je ne vois pas trop pourquoi alors!

      Supprimer
  6. Ha ! Ha ! J'aime beaucoup ta chronique. ;)
    Il faut le dire: il y a malheureusement de plus en plus de ridicule dans les œuvres actuelles. Ecrire ce genre de roman nécessite un minimum de recherches que certaines n'ont vraisemblablement pas envie d'effectuer...
    Je me fie totalement à ton avis (et aux extraits que tu as mentionné) et je ne gâcherai pas quelques euros pour ce livre.
    Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!!!! Mais je t'en prie! Je ne m'en remets toujours pas! Mais je pense avoir suffisamment déchargé ma bile concernant ce roman je ne vais pas trop en rajouter :)

      Supprimer
  7. c'est étrange, je ne m'attendais pas à trouver un si mauvais titre chez Milady ! Déçue par la maison d'édition (ça donne un coup tout de même à la réputation de qualité de la ME ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une simple erreur de casting à mon sens ;) J'ai lu bien des romans de chez Milady et certains étaient vraiment très bons (je pense notamment à la saga des highmanders d'Hannah Howell... Heuuu en fait dès qu'il y a un highlander dans l'histoire je perd toute objectivité ;) ). Ou bien même Persuasion qu'ils viennent de rééditer avec une couverture pour le moins craquante ;)

      Supprimer
  8. Omg le fou rire devant mon ordinateur. Je m'imaginais à ta place et non, ce n'est pas possible....Bon celui-là je le note pour l'éviter à tout prix^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux passer ton chemin... sans intérêt.. j'aurais pu faire preuve de plus de clémence si au moins les héros étaient sympathique... même pas ;)

      Supprimer

Partageons nos avis!