mercredi 14 juin 2017

Mariage à l'Ecossaise de Tessa Dare

Bonjour tout le monde,

Il était impensable que je fasse l'impasse sur la chronique de ce roman... 
je ne vais pas vous faire languir bien longtemps, c'est un est un énorme coup de coeur et je dois dire que c'est avec beaucoup de regret que j'ai refermé les dernières pages... 



Résumé 

Comment faire ses débuts dans le monde quand on est une jeune fille anxieuse et d’une timidité pathologique ? Madeline Gracechurch est une godiche et elle le sait. Incapable d’affronter le badinage de la haute société, elle s’est inventé un soupirant pour qu’on lui fiche la paix : un fringuant Écossais, le capitaine Logan MacKenzie, qu’elle aurait rencontré à Brighton, et qui est fou d’elle car, dans sa correspondance avec ce fiancé imaginaire, Madeline a toutes les audaces. 


Mon avis 


A bientôt 16 ans, il est grand temps pour Madeline de faire son entrée dans le monde. Seulement voilà, Madeline n'est pas une fille ordinaire, avec des rêves de filles ordinaires, du moins, finit-elle par se persuader. Ce que Madeline souhaite par dessus tout, c'est qu'on la laisse tranquille. Elle souffre depuis l'enfance d'une timidité maladive et d'un manque de confiance en elle et c'est avec effroi qu'elle découvre que sa belle-mère, gentille au demeurant, a prévu de préparer sa toute première saison... 

Ni une ni deux, Madeline prend la décision de s'épargner cette épreuve insurmontable en s'inventant un fiancé. 
Mais, elle ne se contente pas de créer un personnage fictif, non, non. Sa fourberie va plus loin que ça, puisqu'elle se met en tête de procéder à un échange épistolaire avec un certain capitaine Logan MacKenzie, qu'elle se plait à nommer affectueusement dans ses missives le "capitaine Macfantasme", "capitaine MacDélire" ou bien encore "Capitaine Macfantaisie"... Et pour qui elle n'a aucun secret ! Mais vraiment aucun, et certains passages sont hilarants ! Surtout lorsqu'elle se décrit comme le boulet du siècle ;) 

Et c'est de manière tout à fait improbable et inattendue que tout son entourage tombe dans le piège rondement mené par la demoiselle timide, mais cependant non dénuée d'intelligence.  
Maddie voit ses rêves les plus fous se réaliser et sa ruse réussir au delà de toute ses espérances. Son oncle lui lègue un château en Ecosse persuadé qu'elle serait heureuse de vivre dans le pays de son cher capitaine en attendant son retour... Il ne croyait pas si bien faire ! 

Elle va donc mener une vie paisible au côté de sa tante dans cet obscur château des Highlands et se consacrer tout naturellement à sa passion pour le naturalisme, le dessin, la lecture, tout en se permettant le luxe de ne plus se voir imposer une saison à Londres. 

Jusqu'au jour où Maddie décide de mettre fin à cette idylle fictive en tuant purement et simplement son capitaine à la guerre. Triste nouvelle... qui lui permet néanmoins de continuer à mener sa vie comme elle l'entend. Vu son âge (26 ans) elle se classe dorénavant dans la catégorie des vieilles filles et si un jour elle avait pu avoir quelques aspirations romantiques, elles sont mortes dans l'oeuf ! 

Tout va pour le mieux, jusqu'au jour où le capitaine Logan MacKenzie himself vient frapper à sa porte pour réclamer son dû... 
Jamais, Madeline ne s'était imaginée que ces lettres tomberaient entre les mains d'un parfait inconnu... et pourtant ! Face à elle ne se trouve pas un fantôme, mais un être de chair et de sang, bien vivant... 
La jeune femme se retrouve dans une impasse... soit elle accepte de l'épouser, soit elle prend le risque qu'il dévoile sa supercherie aux potins mondains friands de scandales... Acculée, elle n'a d'autre choix que de se plier à la volonté de son ombrageux fiancé. 
Madeline aurait pu lui reprocher son odieux chantage, sauf qu'elle découvre qu'il n'est pas venu seul, mais avec ses amis, soldats, malmenés par la vie et qui sont devenus en quelque sorte une famille pour lui. Amis, pour qui Logan est prêt à tous les sacrifices afin qu'ils aient enfin un toit bien à eux au dessus de leur tête. 
On ne comprend pas réellement ses motivations au départ. Sont-elles intéressées ou purement altruistes ? On apprendra par la suite, et avec beaucoup d'émotion je dois dire, que c'est bien plus compliqué qu'il n'y paraît... 

Au début de l'histoire, lorsque j'ai découvert les lettres de Maddie, j'étais déjà sous le charme, mais la suite n'a fait que confirmer mon engouement pour cette lecture... 

Surtout lorsque elle lui rappelle constamment qu'à tel ou tel moment, il est attachant et que ça ne lui facilite pas la tâche pour le haïr. Ou bien encore lorsque, loin de se laisser impressionner, Madeline vient bouleverser ses certitudes par sa prévenance, sa gentillesse, son inquiétude constante à son égard. 

Alors on pourrait croire que c'est une histoire cousue de fils blancs, invraisemblable, sans grande crédibilité... et pourtant ! Je me suis prise au jeu ! Après tout, je ne sais pas vous, mais lorsque je lis un roman je ne suis pas forcément en recherche d'un trop plein de réalisme... Sauf quand c'est vraiment surréaliste... ici ce n'est tout de même pas le cas. 

A tel point que j'ai enchaîné les pages avec enthousiasme ! 

D'abord parce que Tessa Dare nous a offert des dialogues aux échanges savoureux, des personnages attachants, une intrigue, bien que prévisible, rondement menée, et une histoire d'amour comme on aimerait en lire plus souvent. 

Ne vous attendez surtout pas à un roman plein d'intrigues ou d'aventures romanesques... le gros point fort de ce roman à mon sens, réside dans la qualité de ses personnages et les dialogues.  
Entre une Madeline chaleureuse, généreuse qui, au contact de cet homme se révèle, et un Logan dont la carapace rigide cache néanmoins beaucoup de "mou" (vous comprendrez pourquoi en lisant le roman ;) ), les certitudes de l'un et l'autre vont voler en éclat pour leur permettre de mieux d'apprivoiser. 

Ce livre m'a vraiment beaucoup touché... et la raison est très simple... Logan m'a bouleversé. Jamais un héros ne m'avait causé autant de peine. J'ai vraiment été émue par son histoire, par ses souffrances, par son vécu douloureux et par l'importance de ses lettres à ses yeux. Et aussi peut-être parce que je suis hypersensible en ce moment ;) 

Pour conclure, voilà un roman que je vous recommande sans réserve ! Coup de coeur garanti ! :) 

Bonne lecture, ou pas, 

Sanasan 




    

1 commentaire:

  1. Coucou. C'est un très bel avis que tu nous donnes. C'est vrai que c'est vraiment un super couple.

    RépondreSupprimer

Partageons nos avis!