mardi 21 février 2017

Les demoiselles d'Arisaig... la genêse

Bonjour tout le monde,

Article un peu particulier qui fait écho à mon actualité du moment...
Ben oui, les demoiselles d'Arisaig sera très bientôt disponible, du coup, je me suis dit que ce serait sympa de vous raconter comment moi, inconditionnelle de romances historiques, me suis mise à écrire une comédie romantique et surtout ce qui m'a inspiré :)

Le premier roman que j'ai écrit n'est pas celui qui va paraître mais un autre dont le titre (non définitif) est "le journal d'Anna"... une romance historique qui se déroule à Boston et dans le Montana. 
Comment ? Quoi ? Ce n'est pas une romance historique qui se déroule dans l'actuelle Grande-Bretagne ? Ben non ;) Mais l'Amérique à la fin du XIX eme siècle c'est bien aussi !! 

J'étais donc en pleine écriture de ce roman lorsqu'il m'est arrivée une galère pas possible !! Et bêtement hein !! Sinon ce serait pas drôle ;)

Je suis en train de regarder sur l'ordi "coup de foudre à Nothing Hill" dans mon lit... je glousse lorsque Spike montre à William ses tenues pour son futur rencard.


Visiblement, ça gonfle ma chère moitié qui me demande d'aller au salon parce que je l'empêche de dormir... 
Je prends mon ordi et me dirige vers le salon... J'ai deux marches qui permettent d'accéder au salon... 2 pas 15... Dieu seul sait ce qui me serait arrivée si j'en avais 15 ;) 
Je loupe une marche... Vol plané... Ordi atomisé (pas d'autre mot)... 
Je pleure toute les larmes de mon corps... Pas parce que je me suis fait mal nonnnnnn... Mon ordi a rendu l'âme et j'ai eu beaucoup de mal à accepter son état de mort cérébrale !! 
Pendant quelques jours je traine mes guêtres l'âme en peine à la maison... Ma moitié n'en peut plus ! A tel point qu'il m'appelle le "mur des lamentations sur pattes"
Il m'achète un ordi tout beau tout neuf !! 
Allez savoir pourquoi, en commençant à appréhender mon nouvel ordi, me vient l'histoire de Daphné... et Fiona. 
Deux jeunes femmes que tout oppose et qui, pourtant tisseront des liens d'amitié très forts. Est-ce du vécu ? Peut-être ! L'amitié c'est aussi voir au delà des apparences... 

Je commence donc ce qui deviendra le premier tome de la saga en (normalement) 2 volumes des Demoiselles d'Arisaig. 
Le premier tome raconte l'histoire de Daphné (prénom inspiré par ??? Vous avez 3 heures ;)... 
Cette jeune femme quitte la ville de Glasgow pour s'installer dans le petit village de pêcheur du nom d'Arisaig... mais c'est ou ça ?! Re-vous avez 3 heures ;) 



Je vais éviter de faire ma peau de vache et vous aider dans votre dissert ;) Le prénom, Daphné, m'a été inspiré par l'auteur bien connu de Rebecca ;) Quand à Arisaig, je venais d'avoir un coup de coeur pour une romance historique dont le titre va certainement parler à certaines d'entre vous "La châtelaine de Mallaig"... Après avoir terminé l'histoire de Gunelle et Ian mon esprit voguait encore dans paysages sauvages de l'Ouest de l' Ecosse. Et c'est tout naturellement que Daphné y a déposé ses valises :) 



Quelles ont été mes autres sources d'inspiration ? Ou plutôt quelles sont les références films ou romans que j'ai pu citer ? 

Vous connaissez mon amour pour Jane Austen et notamment ce cher capitaine Wentworth du roman Persuasion... j'en fais référence alors que nos héroïnes parlent du héros de la série... Prison Break ! Deux univers que tout oppose et pourtant, ils ont un point commun ! devinez lequel ? ;) 



Vous découvrirez que Daphné est une adepte du booty-shake, et cette scène m'a été inspiré par les Chipettes... oui vous avez bien lu ;) Mes filles passaient en boucle le clip des chipettes dans lequel, elles imitent une Queen B au top de sa forme. 



N'oublions pas la reine, que dis-je l'impératrice des enfoirés affectifs qui a tout naturellement trouvé sa place dans mon histoire... parce que Bridget, c'est un peu l'histoire de nos vies ... 
D'ailleurs à ce propos, je vais vous raconter une petite anecdote :) 
Il y a des années de cela, un certain matricule H venait de me larguer comme une vieille chaussette... Après 4 ans de bons et loyaux services, notre histoire a pris fin sur un malentendu stupide... Bref, je suis tombée dans une dépression de type Z (la pire !! Celle ou tu te morfonds genre... pendant des mois en bouffant tout ce qui te tombe sous la main et en refusant de mettre le nez dehors... le lavage de cheveux était optionnel)... Mes chères amies, souvenez-vous les NJDEKHS (https://irwt.blogspot.fr/2016/06/hymne-lamitie-ou-comment-jai-choisis.html)ont pointé chez moi un jour de mai et ont sonné à l'interphone en me menaçant de me sortir en pyjama... J'ai cédé ;)    


Les autres références sont nombreuses, je ne pourrais pas toutes les citer ici mais je n'ai pas oublié mon amour pour la mythologie grecque avec le surnom du héros "Apollon" qui est originaire d'Edimbourg, notre Athènes du Nord... A ce propos ? Le Dieu Apollon était-il vraiment blond ? ;) 

Je cite également un extrait d'une série devenue culte pour la plupart d'entre nous à savoir "Friends"... parce que.. Friends ?! 

Il y en d'autres bien évidemment, mais je ne vais pas toutes les citer ici :) 

J'espère que cet article un peu particulier vous aura plu... mais si vous êtes arrivées jusqu'à la fin, c'est que ce n'était pas si mal que ça :) 

Bonne lecture, ou pas ;) 

Sanasan

7 commentaires:

  1. J'ai tellement hâte de re-découvrir cette histoire que j'avais pris plaisir à lire !! que j'ai hâte qu'il trône sur ma bibliothèque !
    Merci pour ces petites anecdotes et explications !
    ça m'a fait sourire car j'ai vécu la même mésaventure avec un pc moi aussi, sauf que moi je les avais ces 15 marches et que ma cuisse et mon coude avaient morflé ^^

    bises, je te souhaite tout le succès que tu mérites !! <3


    RépondreSupprimer
  2. Ben dis donc on peut dire que tes inspirations sont vraiment très diverses et variées ! ;-)
    Ça me donne bien envie de lire ce petit nouveau tout ça :-)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce bel article ! :D
    Vraiment hâte d'avoir ton bouquin entre les mains ! Depuis le temps que je l'attends ! ^^ et j'imagine même pas ton impatience à toi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'être allée jusqu'au bout ;) Je trépigne d'impatience et en même temps... je panique à l'idée qu'il ne plaise pas... Merci de ton enthousiasme <3

      Supprimer

Partageons nos avis!