Under the Greenwood tree - Quatres saisons à Mellstock

Hello tout le monde, 

Bon... Clairement là tout de suite je mérite une médaille. ;) 
Deux chroniques en un jour... Il me semble que, me concernant c'est du jamais vu...
Faute de recevoir les félicitations d'usage, je me félicite moi-même...
Maintenant que le quart d'heure auto-congratulation est passé, je vais vous parler d'un film que je viens à peine de terminer. 

Under the greenwood tree est un film tiré d'un roman de Thomas Hardy "Quatre saisons à Mellstock". Je n'ai pas encore lu le roman puisque je viens à peine de découvrir son existence. Je ne pouvais m'empêcher de regarder le film avant... Trop tentant :) 





Voici le résumé du roman :


Quatre Saisons à Mellstock est la traduction française du roman de Thomas Hardy Under the greenwood tree paru en 1872. Ce roman et sa galerie de personnages pittoresques font revivre, avec truculence, l'Angleterre rurale du début du 19ème siècle. Au travers de l'histoire d'une chorale de village ils mettent en évidence les bouleversements qui se font jour dans une société traditionnelle à l'aube de l'ère industrielle. Le ton en est léger et drôle, mais laisse poindre la nostalgie d'une époque et de moeurs révolues. 

Fancy Day, jeune et jolie jeune femme fraîchement sortie de l'école, est de retour dans son village natal, afin de prendre soin de son père vieillissant. Devenue institutrice dans la petite école du village, elle est rapidement l'objet de toutes les conversations, voire de tous les commérages, et le centre d'intérêt de quelques gentlemen plus ou moins avisés...



Mon avis : 

Voilà un film que j'ai tout simplement adoré et que j'ai pourtant visionné en anglais... Certaines connaissent mes difficultés orales avec la langue de Shakespeare, je ne m'en suis jamais cachée. 
Même si vous n'êtes pas forcément des adeptes de la VO, vous pouvez sauter le pas sans problème. On comprend relativement bien les dialogues. Si je l'ai fait, pas d'hésitation vous pouvez :) 

Je commence !! 

La jeune Fancy revient dans son village natal afin de s'occuper de son père. Elle sera l'institutrice du village, bien que financièrement, elle n’ai pas vraiment besoin de travailler pour gagner sa pitance. Elle ne sera pas l'unique bouleversement, puisque dans le même temps, un nouveau vicaire sera affecté à l'église de Mellstock. 
Un autre changement et pas des moindres concerne l'installation d'un harmonium dans l'église, alors même que jusque là, la chorale était assurée par les villageois et les paysans de Mullstock. Ce qui donnera lieu à certaines scènes cocasses que je vous laisse le loisir de découvrir lors de votre visionnage. 
Fancy bien malgré elle, causera bien des émois auprès de la gent masculine du village. Elle sera courtisée par trois hommes, dont le paysan Dick qui a ma faveur ( et aura très certainement la vôtre). Sa condition de femme éduquée et fortunée l'empêchera de se laisser aller à vivre une romance à lui, et là certaines de ses réactions m'ont un peu agacé, car la gent dame à quelque peu oubliée le milieu duquel elle est issue. Elle n'en reste pas moins très sympathique et joviale... 

À ce propos, cette espèce de "carré" amoureux m'a furieusement fait penser à une autre oeuvre de Thomas Hardy "Loin de la foule déchaînée", mais en beaucoup moins dramatique. Ici, le ton donné est résolument léger et parfois même drôle (la scène de la chorale endormie m'a bien fait rire)...

J'ai compris le titre donné au roman en français, car nous allons vivre auprès de cette joyeuse communauté durant les quatre saisons, leurs péripéties, leurs amours et déceptions au son de la joyeuse chorale de Mullstock... 

Les paysages ne vous laisseront certainement pas indifférents, et l’on retrouve l'amour de Thomas Hardy pour sa belle région qu'est le Wessex... 

Bon, je m'arrête là, sinon je me vois bien partie pour vous en parler durant une bonne heure encore. 

Bon visionnage ou pas :) 

Sanasan




Les chroniques de Pemberley de Marie-Laure Sébire

Hello tout le monde, 

Me revoilà parmi vous pour une petite chronique littéraire qui, je l'espère, vous incitera à lire ce roman. 
Point de surprise, j'ai beaucoup apprécié la lecture de cette austenerie qui à mon sens, est de qualité. Vous le savez sûrement si vous me suivez sur ma page Facebook, je suis une grande fan de Jane Austen devant l'éternel, et les austeneries, j'en consomme donc pas mal :) 
Certaines ne respectent pas forcément l'oeuvre original, ni l'esprit insufflé par l'auteur dans ses romans. Mais ici, c'est loin d'être le cas. Marie-Laure Sébire, a pris grand soin de ne pas dénaturer l'oeuvre, et de respecter, le plus possible, le caractère de chacun des personnages présents dans "Orgueil & Préjugés"... 
Pour cela, je ne peux que l'en féliciter. Il n'est pas évident, de se frotter à un monstre de la littérature anglaise au risque de se voir sans cesse comparer à elle et parfois prendre le risque d'échouer lamentablement. Ce qui je vous rassure, est loin d'être le cas ici. 

À ce propos, Marie-Laure Sébire nous prévient je cite :
" À Jane Austen, qui d'où elle se trouve, me pardonnera je l'espère d'avoir osé". 




Voici le résumé de l'éditeur : 

En refermant le livre où quand se termine le film « Orgueil et Préjugés » on se demande: “Et après?" Jane Austen laissa en germe mille conflits, mille aventures dans une Angleterre en pleine mutation et dans un monde où les distances s'amenuisent au fil des années. Tout en respectant les personnages magistralement décrits par la grande dame de la littérature anglaise et même si vous n'avez pas lu son livre, l'auteur vous emmènera à Pemberley, la merveilleuse maison des Darcy où naquit une histoire d'amour qui passionna des générations.
Vous verrez comment les difficultés mal enfouies se surmontent... ou non et comment les membres des générations futures seront tantôt  acteurs de cette nouvelle ère qui s'ouvre à eux, tantôt victimes d'une société qui voit menacé son mode de vie ancestral.

Mon avis : 

Le roman débute sur une note résolument moderne, à travers les yeux d'une personne venue visiter "Pemberley" et ce, à notre époque. Ses questionnements sont d'ailleurs une très belle entrée en matière. 

Nous retrouvons ensuite le couple Darcy au tout début de son union en 1813. Lizzie fidèle à elle-même, fait toujours preuve de beaucoup de répondant et ses échanges avec son mari sont aussi savoureux que dans O&P. Nous avons le plaisir de découvrir un couple très amoureux et uni dans l'adversité, notamment face à la bonne société de l'époque qui juge que Darcy s'est fourvoyé en s'unissant à Lizzie. 
Nous retrouvons également tous les personnages qui ont fait du roman de Jane Austen une oeuvre inoubliable. Lady Catherine De Burgh et sa fille, toujours aussi timide, effacée et de santé fragile, mais que l'auteur aura pris en pitié en lui réservant un sort bien meilleur que dans le roman de Jane Austen. Le capitaine Fitzwilliam, dont on découvrira qu'il nourrit de tendres sentiments à l'égard d'une personne dont je tairais le nom (si vous souhaitez le découvrir, il vous faudra lire le roman ;) )... Et puis nous suivrons les amours contrariées de la petite soeur de Darcy "Georgiana"...
Ce qui est intéressant dans ce roman, c'est que nous allons suivre leurs aventures durant quelques décennies. Loin d'être un long fleuve tranquille comme on pourrait l'imaginer, leur vie sera jalonnée d'épreuves, de peines, mais aussi de petits bonheurs au quotidien. Et puis de nouveaux personnages feront leur entrée dans "bal". Forcément puisque, comme mentionné plus haut, nous suivrons leurs aventures durant quelques décennies. Ce que j'ai vraiment beaucoup apprécié. La plupart des suites de romans que j'ai lu jusqu'à présent concernant les oeuvres de Miss Austen, se contentait d'une suite qui se déroulait sur quelques années voire quelques mois. Ici, nous avons le plaisir de les suivre sur une très longue période...

La plume de l'auteur est fluide et relativement accessible. De très belles descriptions mais également pas mal de dialogues, ce qui le rend à mon sens, encore plus agréable à lire et du coup, les pages défilent. 
Si je ne devais lui reprocher qu'une chose, c'est que parfois, l'auteur se trompe sur les prénoms, mais quand on connaît bien l'oeuvre de l'auteure, cela ne pose aucune difficultés de compréhension. Et normalement si vous avez bien suivit votre lecture, il y a peu de chances pour que vous soyez perdus...

Sachez toutefois que si vous n'avez pas lu O&P, l'auteur nous livre tellement de détails, que vous pouvez vous attaquer à ce roman sans crainte de ne pas en comprendre les tenants et les aboutissants. 

Vous l'aurez donc compris, voilà un roman que je vous conseille sans modération. 

Merci à l'auteure pour ce très agréable moment de lecture...

Bonne lecture, 

Sanasan

Poldark Saison 1

Hello tout le monde, 

Celles qui me suivent sur Facebook n'ignorent probablement pas le coup de coeur que j'ai eu pour cette adaptation de la BBC. En quelques jours à peine, j'ai vu les 8 épisodes qui la composent. Et je ne vous cache pas que je suis désespérée à l'idée de devoir attendre la saison 2 qui n'a même pas encore été diffusée sur la BBC...

Hormis un résumé trop succinct trouvé sur wikipédia, je n'ai rien trouvé sur le net. Je vais donc vous proposer un résumé à ma manière en essayant d'être le moins subjective possible... hum...



Résumé :

  Après la guerre d'indépendance américaine, Ross Poldark revient chez lui en Cornouailles. Il espère retrouver son père, sa fiancée la très belle Élisabeth et sa belle demeure. 
Au lieu de cela, sa maison est en ruine, son père décédé, et sa jolie fiancée l'a abandonné au profit de son cousin plus riche, Francis. Je précise quand même à la décharge de cette pauvre Élisabeth qu'elle pensait que Ross était mort et ne croyait plus en son retour. La mère de celle-ci a réussi à la convaincre d'épouser Francis dont la situation financière est bien plus prospère et dont la demeure est incomparable à celle de Ross. 

  Loin de se laisser abattre, Ross va petit à petit reprendre les choses en main grâce à l'aide des ses deux domestiques (2 bons à rien, mais qui lui portent une profonde affection), ses amis les mineurs et villageois, qui lui vouent une profonde admiration.  

  Il fera la rencontre de Demelza au village alors que celle-ci essaye en vain de récupérer son chien. Ross lui proposera de devenir sa cuisinière, ce qu'elle acceptera avec la plus grande joie. Elle n'a pas eu une vie facile, face à un père ivrogne qui la battait, c'est donc une aubaine pour elle de quitter son milieu familial totalement malsain. 

  Ross est un fervent défenseur de la cause ouvrière, ce qui lui vaut l'affection de ceux-ci, mais la haine de ceux de son propre milieu. Et la plupart des intrigues tourneront autour de cet état de fait. Plusieurs protagonistes tenteront de lui mettre des bâtons dans les roues. Et bien qu’on voudrait le voir triompher de ses ennemis, sans difficultés ni complications point d'histoire ;).


Mon avis :

  Pas besoin de m'étaler sur le sujet, j'ai tout simplement adoré. Cette série n'est pas forcément d'une grande originalité, je vous l'accorde. Cela étant dit, ce qui à mon sens, fait sa réussite, c'est avant tout la beauté des décors (Les Cornouailles), le jeu des acteurs qui sans être exceptionnels les rend très attachants, Ross et Demelza, les petites intrigues autour des personnages qui viennent se greffer au fur et à mesure que l'on avance dans la série, Ross et Demelza... Je l'ai déjà dit??? ;) 

  Le point fort de cette série réside également dans le fait, que l'histoire se tient et qu'après chaque épisode, on a hâte de connaître la suite des événements. Tout n'est pas tout beau et tout rose pour nos héros, on va donc pas mal souffrir avec eux, et je ne vous parle même pas de la fin de cette saison qui nous laisse complètement sur notre faim. L'affection que porte à Ross la plupart des protagonistes de l'histoire (Élisabeth, son oncle, sa cousine Verity, Demelza, les mineurs) va, malgré lui, engendrer pas mal d'inimitiés, notamment de la part de son cousin Francis, qui digérera très mal le fait que tous le portent aux nues. Et cela ajoutera pas mal de piment aux différentes intrigues. 

  Cette série à mon sens, est un plaidoyer en faveur des ouvriers. Loin d'être aussi simple, le sujet de la lutte des classes, est traité de manière très subtil sans forcément tomber dans le pathos. Les injustices subies par les pauvres y sont décrites de façon intelligentes et adroites. Et on comprend rapidement les enjeux que chacun peut avoir à ce que la situation n'évolue pas. 

  Parlons un peu du casting !! Aidan Turner dans le rôle de Ross Plodark, que tout le monde connait sous les traits de Kili dans le désormais célèbre "Hobbit". Ce rôle lui va à merveille !! On le découvre dans tout sa splendeur et beauté... et même sa coupe est loin d'être rédhibitoire ;) 
Beaucoup d'illustres inconnus, dont la très (trop) jolie Eleanor Tomlinson dans le rôle de la délicieuse Demelza, Haida Reed dans le rôle d'Elisabeth, Kyle Soller dans le rôle de Francis, et bien d'autres que nous découvrirons pour la première fois, ou que l'on a déjà croisé au détours d'une autre adaptation.

  Je pourrais continuer comme ça pendant des heures au risque de vous spoiler cette série. Je vais donc, m'arrêter là. :) 

  Pour conclure, je dirais aux fans des adaptations BBC, que sans nul doute, cette série est faite pour vous. Vous apprécierez sûrement la british touch qu'on aime tant lorsque l'on regarde ce genre de séries historiques. 

Bon visionnage ou pas ;) 

Sanasan





BOOK TAG

Hello tout le monde,


Merci à Marieke du blog "Mécanismes d'histoire" pour ce tag que je trouve vraiment sympa.

On commence? C'est parti !!





1. Que penses-tu des adaptations ciné ?

Ma réponse va sûrement faire hurler dans les chaumières, mais j'adore ça !!
Elles ont parfois le mérite de nous faire découvrir certaines œuvres sur lesquelles, soyons honnêtes, nous ne nous serions jamais penchés. Et parfois, nous pouvons tomber sur de très belles adaptations. Je pense notamment à "Autant en emporte le vent", plus récemment, à "Loin de la foule déchainée" ou encore l'excellentissime "Seigneur des anneaux" (l'un de mes films cultes). Dans les adaptations télé, nous pouvons citer celles de la BBC qui à mon sens sont très (trop) souvent de grandes qualités (O&P, Raison et sentiments, Persuasion, etc.)


2. Quels marque-pages utilises-tu ?

Si je lis sur livre papier, j'utilise des marques-pages que l'on m'offre au centre Sohane dans lequel mes filles prennent des cours de Modern Jazz et Théâtre. Ils sont bien souvent sponsorisés, mais toujours très jolis. 


3. Quel a été ton coup de coeur 2015 ?

Sans hésitation la "Châtelaine de Mallaig" de Diane Lacombe. J'ajouterai également "l'ange de Whitchapel" de Jennifer Donnelly que j'ai adoré, mais qui est un tout petit cran en dessous du premier. 


4. Comment classes-tu tes livres ?

Heuuu Joker !! Non plus sérieusement je les fourre dans ma bibliothèque sans songer à un quelconque classement. Ceci dit, mes ebooks sont très très bien rangés. Chaque catégorie comporte plusieurs sous-catégories, il m'est donc très facile de m'y retrouver. 


5. Quels sont les blogs de lectures où tu vas régulièrement ? 

Voici la liste des blogs de lecture que je consulte régulièrement :

Cellardoor, LadyRomance, la lecture des livres, le toucher des pages, le cercle littéraire de Kitsy, Hamisoitil, A l'abordage de la culture. Il y a ensuite des blogs que je suis ponctuellement quand la publication m'intéresse et là je pourrais en citer beaucoup plus (tea time chronicle, Fais moi peur, Les instants volés à la vie, les lectures de Blandine, Une valise remplie d'histoire, Revoir 1 printemps, etc.). Mais également des pages Facebook dont celle de "Who is this girl" qui partage avec nous ses lectures et les séries ou films, qu'elle apprécie... 
Et enfin celui de Marieke que je consulte à chaque publication et qui concerne l'écriture cette fois :)


6. Des petites habitudes inavouables quand tu lis ?

Tout comme Marieke, j'avoue parfois lire les dernières pages avant de commencer une lecture. Je sais... Pas bien du tout, mais bon, cela ne pose problème qu'à moi donc le calcul est vite fait. Et je n'hésite pas à lire les spoilers sur certains sites tels que "Boulevard des passions". 


7. Un auteur contemporain que tu aimerais rencontrer, et pourquoi ?

Sans hésiter je dirais Paulo Coelho. Il vend des millions de livres et pourtant, il a su rester un homme simple, engagé quand il le faut, et d'une très grande humanité. 


8. Ou achètes-tu tes livres (neufs et/ou d'occasions) ?

A la FNAC (ou sur Fnac.com), parfois chez Amazon, de temps en temps chez Monoprix qui a très grand rayon librairie. 


9. En ce moment quel genre littéraire tu lis le plus ? 

Heuuuu ben la romance ;) 


10. Un livre ou plusieurs à la fois ?

En ce moment je jongle entre plusieurs livres (L'indomptable, Les chroniques de Pemberley, la conquête de Mr Darcy)... 


11. Quelle est ta lecture en cours ? 

Les chroniques de Pemberley de Marie-Laure Sébire (je me concentre sur celui-là pour le moment).


12. Sur quel site communautaire en rapport avec la lecture aimes-tu aller ? 

Aucun en rapport avec la lecture. Mais j'échange régulièrement sur Facebook. 


13. Livres papiers ou numériques ? 

Les deux :) Il faut reconnaître que la liseuse a un côté pratique que le livre papier n'a pas. Et ne parlons pas du stockage. La KOBO que j'ai eue à Noël peut contenir pas moins de 3000 romans, ce qui lorsque l'on voyage n'est pas un détail à prendre à la légère (surtout lorsque l'on a 2 filles).


14. Quel est ton endroit préféré pour lire ? 

Je peux lire n'importe où (un transat, dans le métro, une salle d'attente, etc.). Cela dit, mon endroit préféré reste mon lit. :) 


Invite 5 amis à y répondre...

J'embête en général, toujours les mêmes personnes (LadyRomance, Audrey, Kerry, Who is this girl, Kitsy,  je vous laisse tranquille pour cette fois, mais je reviendrais à la charge) et aujourd'hui je vais déroger à la règle en proposant ce tag à de récentes découvertes bloggesques. Il n'empêche, que j'invite celles qui le souhaitent à participer et partager avec nous vos réponses, si le coeur vous en dit. 

Manue du Blog    "Fais moi peur"
Amanda du blog   "La chronique des passions"
Jiji du blog           "Les instants volés à la vie"
Audrey du blog    "Si la vie m'était contée"
Zofia du blog       "Revoir 1 printemps"

A vous de jouer les filles :) 

Bonne lecture... Ou pas :) 

Sanasan