Série "Wolf Hall" diffusée sur Arte

Hello tout le monde, 

La diffusion de la mini-série "Wolf Hall" sur Arte était pour moi un évènement ! Et je ne vous cache pas que j'attendais beaucoup de cette série. Si vous me suivez sur ma page Facebook, vous n'êtes pas sans savoir que c'est une période que j'affectionne tout particulièrement (Les Tudors, Anne Boleyn, Henry VIII allez comprendre! Le type est quand même un sacré porc, toussa toussa...).





Synopsis 


1520. Si Henry VIII meurt sans héritier mâle, l'Angleterre pourrait voir son royaume détruit par la guerre civile. Thomas Cromwell, fils d'un forgeron brutal, est un génie politique, un corrupteur, un tyran et un charmeur. Dans son ascension au pouvoir, il a su briser tous les codes d'une société rigide et est prêt à continuer sur la voie de la destruction.S'opposant au Parlement, à l'ordre politique établi et à la papauté, il est prêt à remodeler l'Angleterre à sa manière et aux désirs de Henry VIII.


Mon Avis 

Si vous vous attendez à un version un peu fun type la série "Les Tudors" vous risquez d'être déçus. Cette adaptation est beaucoup plus "cérébrale". Qu'est-ce que je veux pas dire par là? Dans la série du même nom, on a droit à un florilège d'intrigues, de l'action, pas mal de sexe, et une esthétique assez différente. Ici tout est en retenue, le jeu des acteurs, les décors qui sans être simplistes sont moins "grandioses". Et surtout, l'intrigue tourne principalement, pour ne pas dire exclusivement, autour de Thomas Cromwell. D'ailleurs dans les trois premiers épisodes, Henry VIII n'a qu'un rôle assez secondaire. 
Cela étant dit, j'ai adoré :) 

Dans cette version, on pénètre l'intimité d'un homme que l'on est censé détester. Durant les 3 premiers épisodes, au lieu très logiquement, de le haïr. C'est tout le contraire qui se passe. Dans le premier épisode, on découvre un homme très attaché à sa famille, à ses filles. Un homme qui sait faire preuve de douceurs malgré les événements tragiques qu'il a subis durant son enfance (son père était un rustre, une brute épaisse qui le battait). Cela contraste avec l'idée que l'on se fait de Cromwell, l'homme manipulateur, sombre et taciturne. On découvre qu'il sait non seulement faire preuve de tendresse, mais qu'en plus, la froideur dont il fait preuve peut se fissurer. On découvre notamment, les humiliations dont il est la victime de la part de son entourage du fait de sa naissance obscure, il est le fils d'un simple maréchal-ferrand. Et cela commence avec sa relation très ambiguë avec le Cardinal (qui le traite de chien), le Duc de Norfolk (qui le traite de moins que rien)... Forcément cela a attisé ma sympathie à son égard. On le prend en pitié et l’on comprend son envie d'ascension à ce moment-là. Tout un tas d'événements tragiques va survenir dont je ne peux vous parler au risque de vous gâcher le plaisir de la découverte. Mais sachez que le pauvre Cromwell va sacrément morfler. Et malgré tout, il fera preuve d'une compassion notamment vis-à-vis du Cardinal qui confine au respect. Il est quand même je dois dire d'une placidité parfois effrayante. Cela étant dit, c'est somme toute assez logique vu le personnage. S'il ne l'avait pas été, nous n'aurions pu justifier son comportement par la suite. Parce que le moins qu'on puisse dire, c'est que les 3 derniers épisodes révèlent "Cromwell" le vrai, celui que l'on imagine avant d'avoir vu les premiers épisodes. Mais au lieu de le condamner fermement, on arrive à temporiser (sans pour autant justifier on est d'accord) certaines de ses réactions ou de ses décisions. Même si parfois il fait preuve d'une froideur et d'un détachement qui glace le sang. Je dois ajouter avant de conclure que notre ami Cromwell rencontre un certain succès auprès de la gent féminine. Avec son look, on est loin d'imaginer un séducteur :) Chose qu'il n'est pas d'ailleurs. 

Parlons un peu du casting qui, si vous êtes une fan des adaptations de la BBC, ne manquera pas de vous interpeller. On y retrouve :
Mark Rylance qui campe le rôle d'un magistral Cromwell. Si vous avez vu "Deux soeurs pour un roi" sa tête a dût vous interpeller puisqu'il y joue le rôle de Thomas Boleyn. 
Damian Lewis interprète Henry VIII, perso je l'ai découvert dans la série Life et je n'ai pas forcément adhéré à son interprétation (trop mou, une préférence pour Jonathan Rhys Meyer).
Claire Foy dans le rôle d'Anne Boleyn, je lui tire mon chapeau, car son interprétation était à la hauteur de la qualité de l'adaptation. Je l'avais découvert dans "La petite Dorrit"et j'avais déjà beaucoup adhéré à sa façon de jouer. 
Mary Boleyn interprétée par Charity Wakefield. Les fans de Jane Austen n'ont certainement pas manqué de la replacer. Elle avait joué le rôle de Marianne Dashwood dans l'adaptation BBC de Raisons et sentiments. 
Bernard Hill que TOUS les fans du seigneur des anneaux connaissent interprète ici Thomas Howard. 
Joanne Whalley que j'avais découverte dans la suite d'autant en emporte le vent. Son choix ici m'a un peu intrigué. Mais bon, elle était franchement pas mal. 

Je vais m'arrêter là sinon je risque d'y passer la nuit :)

En bref, cette adaptation est à découvrir. Ce serait dommage de passer à côté d'une série d'une si grande qualité. Elle est très sobre, voire austère mais personnellement je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Et une mention spéciale pour le choix de la musique! Non mais franchement, cela m'a totalement séduite !! Psaltérion? Luth? Lyre? Je serais bien incapable de le dire. Cela dit, c'est une réussite. Elle confère à l'adaptation une touche de classe supplémentaire. Elle aurait même des vertus apaisantes :) 

Bon visionnage ou pas ;) 

Sanasan, 

PS : Vive Antidote !! Si vous saviez le nombre de fautes corrigées !! Effarant ;)






6 commentaires:

  1. Tu donnes envie de voir cette série :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais essayer :) Elle est très réussit je trouve ;)

      Supprimer
  2. C'est une série historique, une série historique à l'époque des Tudors...bref ça ne peut que me plaire. J'avais adoré la série Les Tudors qui reste à ce jour l'une de mes préférées (même si oui, je sais, Henry VIII était loin d'être aussi beau gosse que Jonathan, mais bon, ça aurait tout de suite été moins bien autrement). J'aime beaucoup Cromwell et son histoire et en apprendre davantage serait sympa. A vrai dire, je n'ai pas pu regarder les premiers épisodes, mais je compte bien les télécharger. Et avec un casting pareil, comment résister :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que tu peux encore la visionner grâce au replay sur Arte ;) Alors elle est loin d'être aussi éblouissante que les Tudors mais elle a le mérite de nous faire découvrir un Cromwell auquel on ne s'attend pas. Elle est toute en retenue voire même austère mais vraiment très très bien faite :)

      Supprimer
  3. ça m'a fait sourire de voir Charity Wakefield ! Pour moi, elle restera toujours Marianne ! ^^

    Sinon jolie chronique (et très complète) sur une série qui vaut le coup d'oeil. Je te rejoins sur bien des points même si finalement, je crois que je l'ai trouvée presque trop austère pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout dans cette adaptation confiait à l'austérité. Je ne sais pas si c'était le but recherché mais en tout cas c'est réussit :) Cela dit, moi ça ne m'a pas gêné :)

      Supprimer

Partageons nos avis!