vendredi 24 juillet 2015

Lady Rose & Miss Darcy, deux coeurs à prendre... De Lhattie HANIEL

Hello tout le monde, 

Il était grand temps de revenir parmi vous avec une petite chronique. N'est-ce pas?

Très franchement, je ne pensais pas que la tenue d'un blog était aussi prenante et demandait autant d'investissement et de "travail" ... Peut-être cela vient-il de mon inexpérience me direz-vous? et bien pour tout vous dire, je le pense aussi... Avec le temps, cela deviendra probablement plus simple pour moi, du moins, je l'espère.

Bon je m'éparpille... C'était la minute confession... (Pas "confessions intimes" bien entendu, pour celles qui connaissent, vous savez l'émission où l'on retrouve tous les fans "un peu tarés", il faut bien le reconnaitre, de Johnny et Cloclo).

Reprenons! 

Je vais vous parler aujourd'hui du roman "Lady Rose & Miss Darcy, deux coeurs à prendre" de Lhattie HANIEL.



Il s'agit en quelque sorte d'un "Spin-off" du très célèbre "Orgueil & préjugés" de la non moins célèbre Jane Austen. 

Ahhh tout de suite ça vous parle n'est-ce pas? Vous! Grandes fans de Jane Austen devant l'éternel!
(dont je suis... Très clairement!).

Ma première impression de ce roman est qu'il ne se lit pas... Si si vous avez bien lu, il ne se lit pas il s'avale! Du coup, croyez-moi je l'ai engloutis en une journée, tellement j'ai été prise par l'histoire. 

(Bon.. Ok... J'avoue... Mes filles sont déjà en vacances et j'ai commandé des Sushis à diner, les conditions étaient donc optimales pour une journée lecture ;))

Et pourtant au départ, ce n'était pas gagné, parce que la Lady Rose lors de la "rencontre", m'a quelque peu gonflée avec son attitude hautement "pestissime". Mais j'ai persisté. Et j'ai bien fait!


Voici le résumé de l'éditeur :

1817, Comté du Berkshire. À vingt-deux ans, Lady Rose, passionnée de promenades dans la nature et de littérature romantique, ne souhaite pas pour autant modifier sa vie pour convoler en justes noces. Désireuse de conserver sa liberté, elle repousse donc, sans exception, tous prétendants. Pourtant, lorsqu’elle rencontre inopinément Lord John Cecil Scott, alors qu’elle se retrouve suspendue sur la petite clôture d’un verger, l’arrogance et le manque de bienséance de ce séduisant voisin vont troubler profondément la jeune femme. Cette dernière s’épanchera sur cette rencontre, avec un manque certain de franchise, à son amie d’enfance, Miss Darcy. Cependant, cette proche parente des Darcy de Pemberley a, elle aussi, une chose qu’elle lui tait : son cœur bat en secret pour un jeune homme… 

Mon avis : 
Nous allons suivre en parallèle les amours de Rose Easton et de Merryl Darcy, une proche parente des célèbres Darcy de Pemberley. Cependant une petite précision s'impose, l'histoire sera surtout axée sur la romance entre Lady Rose et Lord John.
Lady Rose rencontrera Lord John alors qu'elle se trouve en très mauvaise posture (rencontrer l'homme de sa vie alors que l'on est suspendue à une clôture, vous en conviendrez, c'est un peu tendu). Il se montre légèrement moqueur avec elle, aussi prend-elle cela pour de l'arrogance. 
Je tiens à souligner que John est tout sauf un butor arrogant et odieux... (Attention!!! Je n'ai pas dis que je n'aimais pas également les héros de romans machos, arrogants, et un un peu odieux, bien au contraire!). 
A ce moment-là, comme je l'ai précisée plus haut, le comportement de Rose m'a paru légèrement excessif. Après tout, elle a quand même fait preuve de mauvaise foi durant leur échange et, submergée par ces sentiments naissants pour cet inconnu, elle s'est montrée, à proprement parlé, odieuse avec lui. 
Fort heureusement pour nous, elle revient très vite à de meilleures dispositions et j'ai été soulagée de la tournure des évènements. Nous aimons les escarmouches mais point trop n'en faut ;) Cela devient vite très lourd et, entre nous, 300 pages d'affrontement avant de s'avouer à la toute fin du roman ses sentiments, très peu pour moi (certains auteurs en ont fait d'ailleurs, une spécialité). 
Lord John quand à lui est un personnage très agréable, d'humeur égale, plein de bon sens et qui fait preuve de beaucoup de patience envers Rose. J'ai apprécié ce dernier trait de caractère. Et pour tout vous dire, il est celui que j'ai le plus apprécié. 
Nous aurons plaisir à suivre les aventures de Merril. Et surtout... En ce qui me concerne j'ai été ravie de retrouver Fitzwilliam Darcy et son épouse Elisabeth alias "Lizzie". 
Rose et Lizzie deviendront d'ailleurs, de très bonnes amies et c'est à elle que Rose avouera son inclination pour John. 
Bien d'autres personnages viendront ajouter un peu de piment au contenu. Je pense notamment à Victor, l'ami de John, à la célèbre Lady de Bourgh et sa fille Anne, pour qui la conclusion sera étonnement heureuse mais... Je n'en dis pas plus afin d'éviter de spoiler.
Pour conclure, je dirais que j'ai beaucoup apprécié ma lecture. C'est ce que l'on peut nommer communément une romance"doudou". Celles qui font du bien après une semaine un peu mouvementée par exemple. On prend son livre, son café (ou thé, je ne fais aucune discrimination) on reste en pyjama jusqu'à l'heure d'aller commander ses sushis et on prend un livre tel que celui-ci. Reste plus qu'à se poser et apprécier! 

Vous souhaitez vous le procurer? C'est par là "Lady Rose et Miss Darcy, deux coeurs à prendre"
Bonne lecture, 
Sanasan












4 commentaires:

  1. Je vais essayer de le trouver à Nouméa pour le lire,
    Merci pour vos belles critiques littéraires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous de me suivre! J'espère qu'il vous plaira!

      Supprimer
  2. ça a l'air très sympa ! Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ;) merci à toi de me suivre...

      Supprimer

Partageons nos avis!