A toutes celles qui ont refermé "La Châtelaine de Mallaig" avec regrets...

Hello tout le monde,

Si comme moi vous avez refermé ce brillantissime roman qu'est "La châtelaine de Mallaig" avec une pointe de regrets.... Snif... Voici une nouvelle qui risque fort de vous plaire!

Sur son site, l'auteure Diane Lacombe, a publié une série de lettres échangées par Gunelle avec son amie d'Aberdeen, Seonnag forbes.

Les voici telles que représentées sur le site (l'image de Gunelle, vous l'aurez reconnue, correspond à la couverture du roman) :



Que vont nous apprendre ces missives me direz-vous?

Bien des choses que l'on sait déjà, mais du point de vue d'une Gunelle qui aurait pris du recul vis à vis des évènements qui sont survenus dans son existence. Nous découvrirons également des éléments de son passé qui viendrons nous éclairer sur certains traits de sa personnalité (et pourtant il y a moult détails dans le roman).

Nous faisons également connaissance avec l'amie de Gunelle, Seonnag, totalement absente du roman, mais qui au travers de ses réponses nous apprend bien des choses que nous ignorions concernant la châtelaine de Mallaig, et bien entendu la concernant elle-même.

On redécouvre au travers de ces échanges, la difficulté qu'a rencontré Gunelle lors de son installation à Mallaig, le rejet dont elle a fait l'objet par son époux Iain, et le lien tenu entre les époux lors de l'apprentissage par Iain de la langue Scot (dont il était totalement ignorant).

Elle retranscrit avec beaucoup de clarté, de douceur et de compréhension ses relations controversées avec son époux, mais également le tournant positifs que celles-ci ont prises lors de son sauvetage par son époux d'une noyade certaine, près du Pic de Ninian.

On découvrira également avec plaisir la tendre inclination que porte Séonnag à Darren, le frère de Gunelle et l'épilogue heureux de cette histoire d'amour.

Nous apprendrons bien d'autres choses évidemment... Mais je m'arrêtes là. Je vous laisse le soin de découvrir la suite par vous-même.

J'ai eu grand plaisir à retrouver Gunelle au travers de ces missives, courtes certes, mais ô combien captivantes! J'espère qu'il en sera de même pour vous.

un petit mot de l'auteur concernant cette "suite" :

"Avec Johanne Lindsay, une des plus fidèles lectrices de la trilogie de Mallaig et une médiéviste accomplie, je partage un grand attrait pour l'Écosse du XVesiècle. Notre imaginaire romanesque s'y rejoint. Johanne a bien voulu tenir la plume pour donner la réplique à Gunelle dans ses lettres à son amie d'enfance à Aberdeen, dame Seonnag Forbes. Concevoir une correspondance entre nos deux héroïnes est tout autant un jeu pour nous qu'une façon de nourrir notre amitié."

Voici le lien qui vous permettra de découvrir ces lettres :

http://www.dianelacombe.ca/correspondances/missives-gunelle-amie-seonnag

Bonne lecture,

Sanasan

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Partageons nos avis!