mardi 21 juin 2016

Jane Eyre

Hello tout le monde, 

La première fois que j'ai lu "Jane Eyre", j'étais au collège... en Troisième, il me semble, au début de mon initiation à la romance... Je ne l'ai pas relu depuis, mais en décembre dernier, j'ai acheté une édition qui me plaisait beaucoup (et qui, accessoirement, n’était vraiment pas cher) dans le but de le relire. Je me souvenais de l'histoire dans les grandes lignes, mais pas forcément de tous les détails. Une relecture de cette histoire d'amour de la soeur Brontë la moins torturée du lot s'imposait. ;) 

Malgré mes nombreuses bonnes résolutions, ce n'est pas encore chose faite. Et tant que je viendrais noyer une PAL déjà suffisamment abyssale de nouveautés en tout genre, je ne risque pas de me pencher à nouveau sur cette histoire. 

Cela étant dit, je ne vais pas vous mentir en vous affirmant que j'ai hâte de me replonger dans ce roman. J'ai récemment (il y a un ou deux ans) relu "Les Hauts de Hurlevent" et quelle fut ma déception de redécouvrir cette histoire dans ce qu'elle a de plus obscure à offrir, et que j'avais très probablement idéalisée du haut de mes 13 ou 14 ans. Je ne me souvenais absolument pas du sordide de certaines situations, et de la cruauté d'Heathcliff à l'égard de Catherine. J'ai même parfois l'impression d'avoir fait une amnésie sélective tant la différence entre ce que j'imaginais et ce qui s'y passe réellement sont aux antipodes l'une de l'autre...   

Je doute que Jane Eyre me cause la même déception, mais quand même !! C'est l'un des romans les plus beaux que j'ai découvert à l'époque, il est en quelque sorte sur un piédestal duquel je ne voudrais pas le voir chuter. :) 

Bon... tout ça pour dire que j'ai dernièrement visionné et revisionné deux adaptations de l'oeuvre de Charlotte Brontë. 


Synopsis : 

Après une enfance douloureuse, passée sous la coupe de sa tante puis dans un sinistre internat, une jeune orpheline, Jane Eyre, décide de s'émanciper et répond à une petite annonce : on chercher une gouvernante au château de Thornfield-Hall. Jane est engagée. Elle éduquera la protégée du maître des lieux, le ténébreux Rochester, dont elle fait la connaissance dans des conditions dramatiques. En dépit de la froideur et de la bizarrerie de Rochester, Jane ne peut pas s'empêcher de tomber amoureuse de lui. Elle sait pourtant qu'il est très au-dessus de sa condition et, de surcroît, déjà engagé avec la fière miss Ingram. Peu à peu, l'intérêt de Rochester à son égard perce sous son masque d'indifférence narquoise...


Mon avis : 

Commençons par la découverte de la version de 1996 avec au casting Charlotte Gainsbourg et William Hurt. Une découverte me concernant. Et plutôt heureuse la découverte puisque c'est une version que j'ai pris plaisir à visionner. 

Au départ, la présence de Charlotte m'a légèrement fait tiquer. Mais je dois bien avouer que ce rôle était fait pour elle. On ne peut pas dire que le visage de la demoiselle, soit celui d'un top model photoshopé, en cela casting respecté !! Mais au-delà de son physique atypique, j'ai trouvé son interprétation plutôt juste, et même chaleureuse ce qui a contribué à la rendre franchement sympathique. 
Bon... là je dois faire ma Christina Cordula... Leur maquilleur aurait quand même pu fournir un effort non négligeable pour planquer ses cernes !! Parce que bon... ça m'a quand même hautement interpellé.  

J'avais quelques a priori sur le couple qu'elle formait avec William Hurt. Pour être tout à fait franche, je ne pensais pas que ces deux-là pouvaient me vendre du rêve... A priori balayé par leurs interprétations tout en sensibilité et en retenue... 

Cette version est également beaucoup moins austère que celle de 2012 qui se veut plus gothique, tant dans les décors, les costumes que la luminosité. 

En conclusion, je dirais que c'est une oeuvre qui se laisse facilement regarder et que l'on suit avec plaisir sans pour autant qu'elle soit vraiment transcendante... Et j'ajouterai pour finir que la fin m'a particulièrement séduite. On termine sur une note positive racontée par Jane Eyre elle-même qui s’improvisera narratrice pour l’occasion. :) 



Passons à la version de 2012 avec au casting Fassyyyyyy (oui groupie je suis) et la talentueuse Mia au nom imprononçable qui foisonne dans les films en costume et que l'on adore retrouvé dans ce type d'interprétation. 

Une version gothique comme mentionnée plus haut, mais esthétiquement très belle à regarder. Oui je suis une superficielle assumée et l'esthétique d'un film (ou autre.. hum) ça compte... Néanmoins, elle est beaucoup plus austère que la version de 1996. Tant dans sa luminosité que j'ai trouvé moins éclatante, que dans le choix de la période de tournage, probablement en hiver. La première découlant très logiquement du choix de la seconde, on est d'accord. ;) 

Dans cette version j'ai trouvé les personnages beaucoup plus torturés et donc bien plus en adéquation avec le roman, me semble-t-il. Je n'en suis pas certaine, je ne vais donc pas trop m'avancer. Mais même si je l'ai lu il y a des années, je me souviens encore du "gros" de l'histoire. Ce sont les menus détails qui sont passés à la trappe... 
Le scénario est également plus fidèle et n'occulte rien de l'intrigue principale ou presque. En gros tout ce qui est fondamental pour comprendre l'intrigue et de cela je suis certaine, n'a pas été passé à la trappe. 

En conclusion, je dirais que le savant assemblage d'une version fidèle à l'oeuvre de l'auteur, d'une esthétique de ouf, ajoutée à cela un casting qui plaira au plus grand nombre et vous obtenez une réussite cinématographique sans le moindre doute. 

A très vite pour la critique de la troisième version chère à mon coeur, mais qui mérite qu'on lui fasse la part belle. Celle de la BBC de 2006 avec Toby Stephens et Ruth Wilson. 

Bon visionnage, ou pas :) 

Sanasan

14 commentaires:

  1. Qu'est-ce que j'aime cette histoire !
    Coïncidence: dimanche au vide-grenier, j'ai trouvé une édition de ce roman datant de 1920 (dans un piteux état, c'est pour ça que je l'ai recueillie) au nom de Currer Bell.
    J'aime tout dans ce roman, c'est vraiment une réussite. Parmi les sœurs Brontë, j'ai une nette préférence pour Charlotte mais je ne connais que ce "Jane Eyre" d'elle. C'est vrai que "Les Hauts de Hurlevent" est vraiment lugubre; j'aime bien l'œuvre d'Emily, la construction est intéressante, mais je lui préfère totalement sa sœur. Je n'ai jamais lu Anne par contre.

    La version de la BBC de "Jane Eyre" est ma préférée ! Je l'adore, je l'adore, je l'adore ! ^^ J'ai donc hâte de lire ton avis dessus. Je ne connais pas celle avec Charlotte Gainsbourg, je la regarderai à l'occasion. Celle de 2012 est bien jolie en effet, je l'aime bien aussi; je l'ai trouvée très semblable à celle de 2006, en fait.
    Merci pour tes avis !
    (et désolée pour ce loooong commentaire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'au vu sur ton blog !! Trop sympa de pouvoir dénicher de petites pépites telles que celle là :) Moi aussi !! Celle de la BBC est juste parfaite !! la meilleure à mon sens :)

      Supprimer
  2. Jane Eyre est mon livre favori, je l'ai découvert quand j'avais 21 ou 22 ans ans je pense, cadeau d'une amie et ce fut une claque! j'ai trouvé l'écriture tellement moderne, tout comme l'héroine d'ailleurs et c'est un plaisir car j'aime les femmes forte! et puis quelle passion avec Rochester! à la fin de ma lecture je me suis dit mais Darcy qui?! ahah Rochester est torturé, tortueux, parfait dans son imperfection et ses fautes..Il aime tellement Jane, c'est passionnel, vicéral, aucun n'est entier sans l'autre, ils ont enfin trouvé leur égal et leur port d'attache dans l'autre..leur amour m'a retourné et je l'ai bien relu 4 fois depuis et c'est le même plaisir à chaque fois...
    Quand aux adaptations, je n'avais tellement pas aimé la version avec Charlotte que j'ai vu quand j'étais au lycée que cela a douché mon envie de lire l'oeuvre pendant des année sans le cadeau de cette amie je n'aurais JAMAIS lu ce livre. William Hurt ne fait pas un Rochester convaincant pour ma part et je ne crois nuellement à leur histoire d'amour :( Après je l'ai vu il y a des années mais je n'ai nullement envie de retenter l'expérience tant la première fut laborieuse... j'étais froide, absolument pas touchée..
    Pour celle avec Fassy c'est un enchantement! Comme le Orgueil & Préjugés de Joe Wright l'essence de l'histoire est gardé malgré les coupes nécessaire à un film, Fassy bien que indubitablement trop beau est un Rochester incroyable, sa merveilleuse voix donne toute la profondeur destructrice et détruite du personnage. Mia est une Jane tellement parfaite, fragile mais forte, petite comme on la décrit dans le livre, son charisme est palpable et l'on comprend l'envoutement de Rochester devant cette force contenu qui ose s'opposer à lui. Et comme tu l'as souligné le visuel est sublime! Les costumes, la luminosité, le gothique est clairement présent...
    J'ai hâte que tu découvre la version de la BBC qui est THE adaptation ahah Toby Stephens est le Rochester parfait, il a le charsime de sa vénéré mère Dame Maggie Smith et il a la gueule de Rochester, et non ce n'est pas un gros mot ici ^^ Edward Rochester n'est pas beau mais il a une gueule quoi, et ici on la voit clairement, et on a enfin accès à l'humour de Rochester et c'est un bonheur!, sa relation joueuse avec Jane est juste adorable!, la passion physique est palpable et mise en lumière même ce qui est rare. Ruth est à la hauteur de l'éloge faite pour son confrère masculin, sa jeunesse, son visage banale, mais cette force toujours présente...Ses tenues sont parfois hideuse mais ça colle avec le perso...le seul bémol est Adele bien trop grande et franchement ridicule avec ses costumes d'enfant mais bon ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la !! Merci beaucoup pour ton avis argumenté comme il se doit ;) Si je n'avais pas aimé la version avec Fassy, l'éloge que tu m'en fais m'aurait fait craquer ;)

      Supprimer
  3. Depuis que j'ai découvert Jane Eyre, à peu près au même âge que toi, je n'ai pas cessé de relire ce roman ! Mais ça fait un moment que je ne l'ai pas ouvert malgré tout !

    Comme tu le sais, je suis une grande fan de l'adaptation de 96 mais c'est extrêmement sentimental car adolescente, je rêvais de voir ce film et quand je l'ai enfin vu... J'étais tellement heureuse et charmée par l'histoire ! Je l'avais enregistré sur une VHS suite à un passage télé et je passais mon temps à la revoir ^^

    Mais bon, j'ai également adoré celle avec Mia... pourtant j'avais très peur au moment de la voir. Ce film est absolument magnifique et bien plus fidèle au roman d'ailleurs.

    J'ai vu l'adaptation BBC dont tu parles mais il y a longtemps ! Il faudrait que je retente l'expérience pour me la remettre en tête ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais quand j'ai regardé la version avec Charlotte, je me suis fait la remarque suivante "Bon... C'est celle qu'Audrey préfère, il doit y avoir quelque chose de positif à tirer de cette histoire" Parce que je ne te cache pas que j'étais pleine d'apriori à cause de Charlotte justement !! Cette femme m'horripile et je ne saurais te dire pourquoi... peut-être sa moue boudeuse dont elle ne se départie jamais... son allure TROP négligée mais qui ne ressemble en rien à l'allure négligée de sa mère la merveilleuse Jane Birkin... Et puis j'ai vu le film... et je l'ai trouvé vraiment très chouette

      Supprimer
  4. J'adore ce livre, je l'ai aimé pour ça, les physiques atypiques et leurs âmes torturées, un belle histoire ! mais je n'ai jamais vu les adaptations, tu me donnes vraiment envie de les regarder ! en général, je ne regarde pas les adaptations mais là je pense que je pourrais aimer ! j'attends de voir ton avis sur la 3e version qui a l'air encore meilleure !
    Ps : tu m'as fait rire avec les cernes ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois au moins voir celle de 2012 si d'aventures tu n'as pas envie de te lancer dans une mini série :)
      Non mais t'aurais vue ses cernes !! Impensable de passer à la TV dans cet état !! ;)

      Supprimer
  5. Je n'ai pas lu le livre ! j'ai vu il y a peu l'adaptation la plus récente et je crois avoir vu l'adaptation de 96, même si je finis par me mélanger les pinceaux ^^ (hum)
    Encore un classique anglais en attente de lecture, comme Les hauts de Hurlevent d'ailleurs.
    Oui, y a du travail !! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dis toi que tu as de très belles découvertes devant toi :) Surtout Jane Eyre... Je n'en dirais pas (plus) autant des hauts de hurlevents que j'ai relu récemment et que j'ai trouvé profondément sombre et déprimant...

      Supprimer
  6. Je n'ai pas vu celle avec Charlotte Gainsbourg, mais avec Fassbender (yummy yummy) et Mia WASIKOWSKA (ouais ouais, je sais le dire, je l'ai appris par coeur vu qu'elle est dans TOUS les films en costume XD). J'ai bien aimé l'adaptation, j'ai trouvé qu'ils formaient un bon duo.

    Mais la version chère à mon coeur c'est aussi celle de la BBC, elle est juste parfaite, j'ai hâte de voir ta chronique dessus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord... ;) Une fois encore semble-t-il :)

      Supprimer
  7. Il faut toujours que je finisse le livre...

    RépondreSupprimer

Partageons nos avis!